Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Souffleurs

Mes Souffleurs



Quand je me tourne vers mes souvenirs, je revois la maison où j'ai grandi. Il me revient des tas de choses : je vois des roses dans un jardin(1). Je suis hantée. L'Azur! L'Azur! L'Azur! L'Azur!(2)… J’étais un peu perdue entre le ciel bleu et blanc et la monotonie de ces couleurs, noir gluant du goudron ouvert, noir terne des habits, noir laqué de la voiture(3). J’ai le cœur grenadine(4).


Peut-être un beau jour voudras-tu retrouver avec moi les paradis perdus(5) : l’odeur des petites moules bleues, découvertes depuis quatre heures au bas des rochers et altérées d’eau de mer(6). C’est un air qu’on a respiré autrefois, cet air plus pur que les poètes ont vainement essayé de faire régner dans le Paradis et qui ne pourrait donner cette sensation profonde de renouvellement que s’il avait été respiré déjà, car les vrais paradis sont les paradis qu’on a perdus(7). S’il y a un péché contre la vie, ce n’est peut-être pas tant d’en désespérer que d’espérer une autre vie, et se dérober à l’implacable grandeur de celle-ci. (8)


Mais j'en ai marre d'être roulée par des marchands de liberté et d'écouter se lamenter ma gueule dans la glace(9). Si tu parles il te faut savoir que ceux qui lancent des regards courroucés ne voudront voir dans leur miroir que ce qui peut les arranger(10).

Donne-moi ta main, camarade, toi qui viens d'un pays où les hommes sont beaux(11). On aura une maison avec des tas de fenêtres, avec presque pas de murs(12).

Quand je n'aurai plus le temps de trouver tout le temps du courage(13), juste au bord de la mer à deux pas des flots bleus, creusez si c'est possible un petit trou moelleux(14).


Tous les discours n'avancent point les choses : il faut faire et non pas dire.(15)
Que dites-vous?... C'est inutile ?... Je le sais ! Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès ! Non ! Non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile ! (16)



1 Françoise Hardy, La maison où j’ai grandi
2 Mallarmé, L'Azur
3 Albert Camus, L’Etranger
4 Laurent Voulzy, Le Cœur Grenadine
5 Christophe, Les Paradis Perdus
6 Colette, Le Blé en Herbe
7 Marcel Proust, Le Temps Retrouvé
8 Albert Camus, Noces
9 Daniel Balavoine, Aimer est plus fort que d’être Aimé
10 Maxime le Forestier, Fais comme l’oiseau
11 Claude Nougaro, Bidonville
12 Jacques Brel, Ces gens-là
13 Véronique Sanson, Ma révérence
14 Georges Brassens, Supplique pour être enterré à la plage de Sète
15 Molière, Don Juan
16 Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Louise


Voir le profil de Louise sur le portail Overblog

Commenter cet article